voyage en Malaisie

La Malaisie, une destination de rêve pour faire de l’écotourisme

La Malaisie est un pays d’Asie du Sud-est constitué de la Malaisie péninsulaire et d’une partie de l’île de Bornéo. Cette contrée est une adresse prisée des écotouristes des quatre coins du globe. En effet, elle est considérée comme une zone de mégadiversité biologique grâce à la richesse de sa faune et de sa flore. Dans ce territoire, les routards sont invités à explorer le parc national de Bako. Ce site est la plus ancienne réserve de l’État de Sarawak. Elle est également l’une des petites aires protégées de la Malaisie orientale. En faisant une randonnée dans cette jungle, les amoureux de la nature auront la chance d’observer des nasiques, un spécimen de primate menacé de disparition et endémique de Bornéo. Les vacanciers qui font un circuit Malaisie pourront aussi y admirer de nombreuses espèces d’animaux tels que les tarsiers, les makis volants, les loutres, les écureuils et des fourmiliers. À titre d’information, le parc national de Bako est uniquement accessible en bateau.

Taman Negara, un parc remarquable de la Malaise

Le parc national de Taman Negara est une adresse à ne pas manquer pour les amateurs de safari animaliers pendant leur circuit en Malaisie. Selon les chercheurs, cette zone protégée fait partie des plus vieilles forêts tropicales de la planète. Elle se situe en Malaisie péninsulaire et couvre une surface de 4 334 km². Cette étendue boisée est un vrai paradis pour les scientifiques. En effet, elle possède un écosystème à la fois riche et complexe. Dans cet endroit, les voyageurs auront l’occasion d’admirer diverses variétés d’arbres, à l’instar du Durio zibethinus, du Parkia speciosa, du Lansium domesticum, du Baccaurea brevipes et du Nephelium lappaceum. Les routards pourront également y observer 350 spécimens d’oiseaux, à l’exemple du faisan du Viêt Nam, du pygargue nain, du grébifoulque d’Asie et du guêpier à gorge bleue. Par ailleurs, les touristes qui s’aventurent dans cette réserve auront la possibilité de photographier de nombreuses espèces de mammifères en voie d’extinction comme l’éléphant d’Asie, le rhinocéros de Sumatra, le gaur, le tapir de Malaisie, le sambar et le tigre.

Le parc national du Kinabalu, un joyau touristique de la Malaisie

Le parc national du Kinabalu est un immanquable pour les écotouristes lors de leurs circuits en Malaisie. Cette aire protégée d’une superficie de plus de 753 km² se situe sur la côte ouest de l’État de Sabah. Elle est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans ce sanctuaire sauvage, les globe-trotters peuvent partir à l’assaut du mont Kinabalu. Cette formation géologique est le point culminant du territoire malaisien. Elle s’élève à une altitude de 4 095 m. Plusieurs pistes permettent aux randonneurs de se rendre au sommet de ce massif rocheux. Durant l’ascension de cette montagne, les amoureux de la nature pourront admirer de nombreuses variétés de plantes telles que le Paphiopedilum rothschildianum, le Dacrydium gibbsiae, le Rhododendron stenophyllum ou encore le Rafflesia keithii. Les aventuriers auront également la chance d’apercevoir diverses espèces d’oiseaux et de mammifères, à l’instar du calao rhinocéros, du serpentaire du Kinabalu, de l’orang-outan et de la belette malaise. À titre d’information, les routards qui souhaitent gravir le Kinabalu doivent être accompagnés par un guide agréé.

 

 

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *