En route pour la Tanzanie

En route pour la Tanzanie, une contrée de rêve pour faire un Safari
Magnifique pays d’Afrique de l’Est, la Tanzanie est une destination prisée des passionnés de safari-photo pour sa faune et sa flore exceptionnelle ainsi que ses beaux paysages. Elle regorge de lieux hors du commun où les amoureux de la nature auront l’opportunité de vivre des aventures mémorables. Parmi les sanctuaires animaliers à explorer dans ce territoire, il y a le parc national de Ruaha. Cette réserve d’une superficie de 10 300 km² se trouve à l’ouest de la ville d’Iringa. Elle est célèbre pour ses troupeaux d’éléphants. En visitant ce havre de paix durant leur circuit Tanzanie, les routards peuvent admirer environ 571 spécimens d’oiseaux, à l’exemple du calao du Ruaha, de la chouette-pêcheuse de Pel, de l’aigle huppard et du faucon de Dickinson. Les globe-trotters ont également la chance d’observer de nombreuses espèces de mammifères comme l’éland du Cap, le bubale de Coke, le léopard et le guépard. À titre d’information, la saison hivernale (entre août à octobre) est la période idéale pour aller dans cet endroit.
Le parc national du Serengeti, un paradis pour les amateurs de safari en tout genre
Le parc national du Serengeti est un site incontournable pour les adeptes de safari-photo durant leur circuit en Tanzanie. Cette réserve de biosphère couvrant une surface de 14 763 km² se situe dans la région de Simiyu, au nord du pays. Elle est une adresse appréciée des réalisateurs de documentaire animaliers et des photographes pour sa faune exceptionnelle. Dans cet endroit, les globe-trotters auront l’opportunité d’observer les mammifères regroupés sous le nom de « Big Five », à savoir les éléphants d’Afrique, les lions, les buffles noirs des Savanes, les léopards et les rhinocéros noirs. Les vacanciers ont également l’occasion d’apercevoir d’importants troupeaux d’herbivores comme les impalas, les gazelles de Grant, les topis et les bubales. Pour information, la période rêvée pour explorer le Serengeti est à la fin du mois de juillet. En effet, c’est pendant ce moment que des milliers de gnous, de gazelles de Thomson et de zèbres affrontent les courants et les crocodiles de la rivière Mara pour s’installer sur les plaines de la réserve kényane du Masai Mara.
L’aire de conservation du Ngorongoro, un joyau naturel de la Tanzanie
L’aire de conservation du Ngorongoro est une destination immanquable pour les amoureux de la nature lors de leurs circuits en Tanzanie. Cette réserve de biosphère d’une superficie de 8 288 km² se trouve dans la région d’Arusha, non loin de la ville de Karatu. Avec ses paysages variés, cet endroit possède une multitude d’écosystèmes qui a favorisé le développement de plusieurs spécimens de plantes, à l’exemple du Podocarpus latifolius, du Dalbergia melanoxylon, du Rauvolfia caffra, du Cassipourea malosana et de l’Acacia lahai. En explorant ce havre de paix, les amateurs de birdwatching auront l’occasion d’apercevoir près de 500 espèces d’oiseaux, à l’instar du flamant nain, du vautour percnoptère, du souimanga à ailes dorées et de l’autruche. Les amoureux de la nature pourront également observer diverses espèces de mammifères comme le chat doré africain, le cobe de montagne, le rhinocéros noir et le chacal. Par ailleurs, une escapade dans l’aire de conservation du Ngorongoro est une opportunité pour les vacanciers de voir les gorges d’Olduvai. Ces merveilles géologiques sont classées en tant que site archéologique pour ses nombreux fossiles d’hominidé.

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *